antilles1L’Eglise protestante réformée de Guadeloupe s’installe dans le paysage de Basse Terre et Grande Terre : un terrain acquis sur lequel se dresse un presbytère, des locaux tout proches loués par une communauté religieuse, pour y célébrer le culte ainsi que les activités classiques d’une vie communautaire ; Un pasteur Christian Bouzy envoyé par le Défap et un conseil presbytéral qui veulent rendre visible cette communauté composée d’une cinquantaine de familles venues de tous les horizons, métropole, locaux, hispaniques, malgaches.

Se faire connaitre dans une population locale qui n’a pas oubliée l’histoire, celle de la narration en particulier des ravages de l’esclavage. Etre ouvert à la rencontre avec d’autres communautés : la présence au culte d’installation du 26 novembre des représentants catholiques, pentecôtistes, maronites, musulmans, disait la fraternité possible. Etre disponible et ouvert aux médias locaux, participer à consolider une société civile et la rendre plus humaine : soutien aux associations d’entraide, aux initiatives d’insertion comme avec « Accolade » qui accompagne celles et ceux en prisons à se préparer à leur sortie. Le pasteur, aumônier régional des prisons, anime une équipe de pasteurs et visiteurs en Guadeloupe et en Martinique, reconnue par l’administration pénitentiaire. La Ceeefe dans les Caraïbes reste et demeure un réseau relationnel, un vis-à-vis et un lieu de partage.