Du 1er au 9 novembre, Basile Zouma, secrétaire-général du Defap, et Christian Seytre, président de la CEEEFE, se sont rendus à Djibouti. L’objectif était de visiter l’Eglise et le centre de formation de l’Eglise, ainsi que de rencontrer différents interlocuteurs avec lesquels l’Eglise est en contact. Ils ont ainsi été reçus par le directeur de cabinet du président de la République, le ministre de l’intérieur, des représentants de l’Union européenne, de l’UNHCR, de l’ambassade de France et du Japon, et bien sûr des partenaires catholiques.

L’Eglise protestante de Djibouti est appréciée par ces différentes instances à cause de son travail de formation, en particulier auprès des populations démunies : les femmes, les handicapés, les réfugiés.

Le centre de formation est géré par le pasteur Pierre Thiam, directeur, et monsieur Pierre Tshimanga, administrateur. Leur travail est reconnu aux différents niveaux de la société djiboutienne.