L’Eglise protestante internationale de Mayotte (EPIM) se compose d’une soixantaine de familles venues de la métropole (enseignement, milieu médical en particulier) de Madagascar, d’Afrique de Guyane, d’Angleterre …Jeune et dynamique avec son pasteur Faly Rajaonarison – pris en charge par la communauté locale – elle forme des enfants, des adultes, fait du soutien scolaire et participe à la vie de la ville de Mamoudzou ; sa présence de le tissu associatif est reconnue et appréciée ; de plus, une quarante de jeunes adultes s’entrainent régulièrement et forment des équipes de foot, participent à des tournois et accueillent en leur sein de jeunes mahorais. La vie œcuménique se déroule en bonne intelligence avec l’Eglise catholique et les adventistes en particulier. Comment être témoin de l’Evangile dans une situation sociale difficile et en présence d’une forte présence de l’Islam ? Un défi qui stimule cette communauté qui par la Ceeefe veut garder un lien fort avec la Fédération protestante de France. La présence de Bernard Antérion a coïncidé avec l’installation et la reconnaissance du ministère du Conseil de cette Eglise avec des anciens et des diacres (11 personnes). Enfin le groupe de femmes de la paroisse a préparé une rencontre avec un groupe semblable dans l’Eglise protestante de la Réunion, les Dorkas en cette fin du mois d’avril.